Besoins

  • 1 résident sur 5  de l’Ouest-de-l’Île se tourne vers un groupe d’entraide pour obtenir de l’aide.
  • Leurs besoins sont réels et urgents pour faire face à des problèmes liés à la sécurité alimentaire, au cancer, à l’autisme, les jeunes à risque, l’intimidation, la toxicomanie, la dépression et des pensées suicidaires et plus encore. 
  • La moitié – soit 30 000 des personnes qui ont fait appel à un groupe d'entraide - sont des enfants et des jeunes de moins de 25 ans.

Notre dernier sondage (2013) auprès des organismes que nous appuyons, a révélé qu’il y a présentement un besoin criant de plus de 2 million de dollars par année afin que ces organismes puissent subvenir aux besoins courants.  C’est le manque à gagner qu’ils ont identifié entre leur capacité présente à offrir les programmes vitaux et le montant additionnel qui serait requis afin d’assurer qu’aucun citoyen ne figure sur leur listes d’attentes.​

ENSEMBLE, FAISONS UNE DIFFÉRENCE!

Notre objectif pour l’année 2016-2017 est d’amasser 1,2 million $ au profit de 40 groupes d’entraide locaux qui viennent en aide à des résidents de l’Ouest-de-l’Île dans le besoin. Votre don fera une réelle différence.

DONNEZ AUJOURD’HUI

Les faits

Nous connaissons les besoins de notre communauté à fond et travaillons étroitement avec les groups d’entraide. Ils nous rapportent des faits alarmants:

  • 1 résident sur 5 de l’Ouest-de-l’Île se tournent vers un groupe d’entraide pour obtenir de l’aide. 
  • 50 000 résidents de l’Ouest-de-l’Île se sont tournés vers les groupes d’entraide que nous supportons en 2014-2015
  • La moitié – 25 000 – sont des enfants et des jeunes de moins de 25 ans. 
  • Il existe de nombreux foyers de pauvreté dans l’Ouest-de-l’Île. Le rapport le plus récent sur la pauvreté élaboré par la CRE (Conférence régionale des élus) ainsi que le rapport du Sommet de Montréal, démontrent que :​
    • 14,7 % de la population desservie par le CLSC Pierrefonds (Pierrefonds, Sainte-Geneviève, Dollard-des-Ormeaux, Roxboro et l’Île-Bizard) vit sous le seuil de la pauvreté ; 8,4 % de la population desservie par le CLSC Lac Saint-Louis vit sous le seuil de la pauvreté ;
    • le revenu annuel moyen d’une famille défavorisée vivant dans le secteur Cloverdale de Pierrefonds est de 12 000 $ ;
    • 45 % de la population de Sainte-Geneviève est constituée de familles monoparentales considérées comme très vulnérables. 27 % de la population de Sainte-Geneviève vit sous le seuil de la pauvreté ;
  • 110 000 résidents de l’Ouest-de-l’Île souffrent d’un trouble alimentaire, maladie qui fait des ravages sur la santé et qui, dans les cas extrêmes, peut entraîner la mort ;
  • 35 000 résidents de l’Ouest-de-l’Île souffrent d’au moins une (1) des quelque 100 formes d’arthrite;
  • 45 000 résidents de l’Ouest-de-l’Île sont atteints d’une maladie mentale. On estime que 1 personne sur 5 souffrira d’une forme de maladie mentale au cours de sa vie. Ces résidents, ainsi que leurs proches ont besoin de soutien, d’information et de formation sur les soins, le traitement et le rétablissement du patient. Les parents et amis d’une personne souffrant de maladie mentale doivent trouver des moyens pour faire face à la confusion, au choc, au sentiment de panique, au déni, à la tristesse, au sentiment de culpabilité, à la frustration, à la colère, à la honte et à l’isolement ; 
  • Des milliers de jeunes à risque ont besoin d’encadrement, de services et d’un refuge pour échapper à des situations familiales difficiles. On estime que 34 440 jeunes de moins de 18 ans vivent dans la région desservie par le CLSC Pierrefonds.
  • Sept mille cinq cents (7500) résidents de l’Ouest-de-l’Île ont un handicap intellectuel. Beaucoup de familles dont un enfant est atteint d’un tel handicap viennent s’installer dans l’Ouest-de-l’Île en raison de la grande qualité des services offerts et de leur accessibilité. L’AOIHI (Association de l’ouest de l’île pour les handicapés intellectuels) aide les personnes ayant un handicap intellectuel ainsi que leur famille à y faire face, et procure, bon an mal an, plus de 100 000 heures de répit aux familles.
  • Des centaines de familles de l’Ouest-de-l’Île qui traversent une crise ont accès à une aide immédiate des Services à la famille AMCAL pour s’occuper de leur adolescent en difficulté. AMCAL est le seul programme qui fait de la consultation auprès des familles et qui offre aux adolescents en crise un refuge ouvert 24 heures sur 24.
  • Des données tirées du portrait statistique régional de 2003 indiquent que plus de 47 500 résidents de l’Ouest-de-l’Île sont aux prises avec une forme de handicap. Beaucoup de ces citoyens requièrent l’aide d’intervenants bénévoles qui leur offrent amitié et compagnie, qui les accompagnent chez le médecin, qui les soutiennent et les encadrent.
  • Chaque année, plus de 1500 familles de l’Ouest-de-l’Île ont recours au Fonds de dépannage du Nord-Ouest de Montréal pour boucler leur budget ou pour se remettre temporairement d’un dur revers financier momentané.

Une autre facette de l’Ouest-de-l’Île. Les indicateurs sociaux suivants sont importants pour bien comprendre l’existence de plusieurs des groupes d’entraide dans la communauté de l’Ouest-de-l’Île.

  1. Bien que le pourcentage de résidents de l’Ouest-de-l’Île vivant sous le seuil de la pauvreté (12,5 %) soit plus bas que dans l’ensemble du Grand Montréal (23 %), il y a de nombreux foyers de pauvreté qui défont le mythe que tous les résidents de l’Ouest-de-l’Île sont très à l’aise financièrement. Certains secteurs font partie des plus désavantagés de l’île de Montréal.
  2. Deux communautés, Dorval (18 %) et Pointe-Claire (16 %), ont une population d’aînés qui va en augmentant, dépassant celle du Grand Montréal (15 %). Or, les populations vieillissantes ont des besoins spéciaux. Un grand nombre de personnes âgées veulent demeurer à la maison tant qu’il sont en bonne santé.

 

Our Next Event

We hold events regularly through the year. See below for details of the our next event.

Tirage Vacances De Réve En Collaboration Avec La Banque Nationale

Date: Le 6 septembre au 24 décembre


GRAND PRIX:

Un voyage n’importe où dans le monde (jusqu’à une valeur maximale de 10 000 $) ou 10 000 $ en argent comptant.

 BILLETS – 50 $

  • En vente dans toutes les succursales de la Banque Nationale de l’Ouest-de-l’Île
  • Cliquez ICI pour acheter votre billet en ligne.

INFORMATION:

ann@partageaction.ca
(514) 695-8694, #103

Click here to find out more...

Faites une différence !

Comment aider

Joignez-vous à nous !

Événements à venir

Soyez au
courant !

Soyez au courant!